Rechercher

5 points qui auront un grand impact sur le développement de la RDC.


2,345 Million km2 de territoire,  un pays géographiquement béni avec une grande population qui s'avère être talentueuse. Le congo a toutes les raisons d'être le pays le plus accomplie de la planète. Avec un bon plan d'exécution et la volonté de bien faire les chose , j'ai la conviction que le congo va se relever et honorer sa population dans les années avenir. Aujourd'hui Future présente et propose 5 points a considérer pour le développement de la république démocratique du congo .


1.  Etablir des Zones économique spéciales.



Les zones Économique spéciales sont des territoires géographiquement désigné pour une activité économique bien précis,  ces territoires bénéficient d'un support venant du gouvernement avec des lois économiques plus liberale ,C'est a dire plus avantageuse pour les entreprises ; moins de taxes ou même zero taxe pour certaines zones.


Plusieurs pays on misé sur la création des zones spéciales pour créer un environnement propice au business et accéléré leur développement. Notamment le Maroc, dans le nord du pays avec la zone Tangier. 500 hectares avec 415 companies qui opèrent dans l'agriculture,  textiles, métallurgie,  mécanique et la technologie. Le territoire joui d'une loi stratégique spéciale d'où les biens produits dans le territoire ne sont pas sujet à la loi nationale sur le foreign exchange et bénéficient aussi plein d'autres réductions sur les taxes.


En Tanzanie,  Bagamoyo et Mtwara , les 2 zones  avec plus de 10000 hectares spécialement dédiés aux activités qui vont du tourisme à la production industrielle jusqu'à l'import export. Les deux zones profites des avantages légales et Economics du gouvernement tanzanien comme la rapidité d'obtention des permis et les réductions sur les taxes.


Le maroc et la Tanzanie ne sont pas les seuls pays nous pouvons voir cette stratégies en Chine, Russie,  Afrique du Sud,  Rwanda,  Singapour... et plein d'autres.


En effet chaque pays avec une économie croissante possède un ou plusieurs zones économique spéciales.


Le congo , un pays énorme avec son potentiel  a besoin de plusieurs zone économique spéciales

Par exemple, Je vois une zone dans l'exploitation minières dans le lualaba

Une zone sur la production des apareilles électronique dans l'est du pays et enfin

Une zone avec l'agriculture dans le centre du pays.


En voyant l'étendu du pays,  la complexité de faire du business au congo et sa position géographique,  le congo a besoin des zones économique spéciales.


2. Investir massivement dans l'Éducation professionnelle.



L'un de challenges testifié par plusieurs directeurs des entreprises est le manque de compétences locale,

C'est au gouvernement congolais d'étudier et de definir quelle compétences  va remplir les besoins de production dans le futur et investir dans l'Éducation professionnelle nécessaire afin d'atteindre la demande des gens competent local.


J'ai pu observer en Afrique du Sud avec ses  25% de chômage la stratégie qui s'est avérée effective est celle de l éducation professionnelle vu que la majorité de chercheur d'emplois ne possédait aucune compétence requise pour répondre à la demande des entreprises.


En effet l'Afrique du Sud a connu un manque dans les compétences techniques ( mécanique et électrique) avec un surplus dans la comptabilité, vente et communication. Pour répondre à cela l'Afrique du Sud a investi plus de 4 milliards de dollars dans la création de plusieurs centres de formation professionnel.

Avec des formations qui vont de soudeur,  codeur informatique , plomberie,  mécaniciens etc...

Aujourd'hui le chômage en Afrique du sud est en baisse grâce à cette accès facile à l'éducation professionnelle.


Cela peut s'observer dans plusieurs pays tels que le Maroc,  rwanda , Mauritanie et plein d'autres.


Investir dans la formation professionnelle est donc indispensable pour combler le manque de compétences,  stimuler la productivité,  améliorer les industries et augmenter le taux d'emploi.

Le congo doit investir dans la formation de sa grande population pour la demande de demain donc la  mécanique,  l'électronique et le numérique.


3. Faciliter l'entrée dans l'économie pour tout citoyens.



En Nouvelle Zealand il te faut  juste une demi journée pour lancer un business, au canada une journée , au Rwanda moin de 3 jour et Mauritanie EN moins de deux jours.


Quand on parle de la facilité de commencer un business on observe la rapidité a laquelle on obtient:

- le permis de construire .

- la connection à l'eau et électricité .

- son enregistrement .

- son bulletin de taxe .

- son contrat avec le Gouvernement .

- ses premiers employés.


C'est le travail du gouvernement de créer un environnement où il est facile pour tous citoyens de participer et contribuer positivement à l'économie du pays , une réforme peu se faire pour limiter la tracasseries des agents de L'état et accéléré le processus de l'obtention des documents. Aujourd'hui le Singapour grace a sa capacité à faciliter la conduite des business est considéré comme une eldorado économique. Par cette réforme le congo avec son potentiel et sa position géographique peut se positionner comme l'une de capitale économique mondiale. Créer un environnement ou sa propre population peut facilement participer a l'économie aura un résultat extraordinaire dans le cours terme.


4. Investir dans le transport intérieur.



Je rêve d'un congo où la farine produit dans le centre du pays peut se consommer au lualaba le jour d'après,  les minerais extrés à Kolwezi peut se transformer a kin en moins de deux jours,  la marchandise qui vient de Kin peut se vendre a Lubumbashi dans la même journée. Cela est possible si on investi dans le transport intérieur de notre pays,  un système de transport avec pour but de relier les provinces entre elle et promouvoir les échanges économiques intérieur. Quand le transit intérieur est efficace il fournit des opportunités et avantages qui résulte dans le développement du pays avec un meilleur accès a different marché, avec  plus d'emplois,  avec plus de sécurité et finalement une augmentation dans le bien être de la population.


On peu observer l'importance d'avoir un bon système de transport intérieur sur les terres de l'union européenne,  le Japon,  la Chine,  les usa et autre pays développé.


5. Garder un œil sur le futur.



Le futur,  c'est le congolais qui le defini. Cest au congolais de definir et de créer l'environnement dans lequel il se voie évoluer dans le future. Par la ,il pourra établir un plan d'exécution approprié a notre pays.  C'est ce future bien définie qui déterminera quelle genre de politiciens que nous allons voter, quelle genre d'école nous allons construire,  quelle genre d'entreprises nous allons développer et enfin quelles sont les priorités à mettre en avant.

Pour moi, Garder un œil sur le future pour le congolais c'est s'assurer que dans son avenir personne sur le territoire ne meurt de faim, que personne  sur le territoire se sente en insécurité, que personne sur le territoire ne manque  l'accès a l'éducation ni les moyens de se faire soigner et qu'on aie tous les même chances et opportunités de réussite peut imoprte la voie qu'on choisi.


Bienvenue sur Future; Demain. Kesho. Lobi.

56 vues

Contactez nous:

ADDRESSES: OB 4TH AVENUE, KILLARNEY, JOHANNESBURG

TELEPHONE: +27623082342

EMAIL: futureafricaine@gmail.com

AFRICA

  • Black LinkedIn Icon
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Google+ Icon
  • Black Instagram Icon